La  » bistronomie  » a le vent en poupe.

La  » bistronomie  » a le vent en poupe.

Alors que les chefs français traversent une période difficile, la tendance #Bistronomie se développe chaque Jour.

Chaque entreprise a ses hauts et ses bas et survivre à ces derniers devient le tournant majeur pour les entreprises de restauration.

 

Dans le monde connecté ou nous vivons, entre les émissions de cuisine (top-chef) ou les magazines qui vous montrent une cuisine nouvelle, il est difficile d’ignorer le fait que le contenu visuel est devenu un outil puissant pour les chefs, mais qu’en ait il du goût et nos bonnes vieilles recettes, de la vraie cuisine comme nous l’aimons tous, des plats de nos régions, des recettes de grand-mère cuisinées avec passion et de vrais produits de saison dont nous connaissons l’origine.

Le plaisir de manger une bonne ratatouille ou une tarte aux abricots de saison.

Un produit, une saison.

Pour nous les chefs, la volonté de faire tomber les prix astronomiques et les ambiances étouffantes des restaurants haut de gamme au profit d’une cuisine plus conviviale qui nous ressemble.

S’initier à la gastronomie dans un cadre bistro avec des prix maîtrisés.

Dans un autre domaine, prenons l’exemple de l’échec d’Apple en 1997 et du retour de Steve Jobs avec quelques décisions difficiles comme la réduction de la gamme de produits de 350 à seulement 10 mérite une mention ici. Le reste, comme nous le savons tous, c’est de l’histoire.

Les chefs ont appliqué cela à leurs cuisines.

Nous voyons depuis quelques années un retour aux sources et je suis très heureux de voir cela, fini les menus à rallonge. alors que les petites auberges de campagne fermaient les unes après les autres et étaient remplacées par des McDonald ou autre chaines nous voyons le retour de ces petites auberges et petits bistrots avec une carte épurée bien souvent un choix entre 5 entrées 5 plats et des desserts de saison

Suite à la pénurie de personnel les chefs se sont adaptés.

En France, le mouvement bistronomique a finalement insufflé un nouvel air dans les poumons des chefs. Il y a quelques années les premiers à décider cette reconversion ont été #Yves Camdeborde #Thierry Burlot ou encore #Fréderic Dormeval. 

Quand je reviens en France maintenant, oui je me suis accordé un petit break au mois de juin au Pouliguen, je suis encore frappé par les produits des marchés – les radis pourpres, les melons parfumés, les fraises de Plougastel et sans oublier les fromages et un repas au #Tbone petit bistro au Pouliguen.

J’ai parfois l’impression que nous redécouvrons notre cuisine et culture alors qu’elle n’a jamais disparu.

TENDANCE BISTROT

Les bistrots

Un accueil souriant, un cadre très intimiste qui fait tout le charme, une carte comme on dit « simple et efficace ». Les 3 réunis feront que l’on passe un moment des plus agréable sans compter la qualité du produit dans l’assiette qui est juste ! C’est sans hésitation qu’il faut franchir la porte les yeux fermés.

 

La plupart des débutants et des jeunes chefs se demandent comment les soi-disant gourous de la gastronomie ont réussi à avoir autant de succès, la vérité est qu’ils savent quelque chose que vous ne savez pas. L’expérience leur a apporté ce savoir-faire, comment cuisiner  les produits en fonction de la saison et mettre en valeur une cuisine parfois perdue dans les tiroirs de nos grands-mères.

Vous en rêvez, ils l’ont fait !

Vous souhaitez ouvrir ou transformer votre restaurant.

Commencez à partir de zéro avec les applications et les conseils de Detox Consulting.

Parce que je suis passé par toutes ces étapes, je vous apporte toute mon expérience et je vous propose de tester gratuitement pendant 3 mois mes applications.

Avec votre confirmation, je vous enverrai gratuitement le pack de bienvenue pour commencer en cliquant ici.

Patrice Garreau

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier